Grâce à la liberté dans les communications, des groupes d’hommes de même nature pourront se réunir et fonder des communautés. Les nations seront dépassées.
Friedrich Nietzsche (Fragments posthumes XIII-883)

I





Idée (fixe)
On aimerait qu'au lieu de refuser totalement d'envisager une autre théorie que la leur, ce qui fait douter de leur bonne foi, les MC fassent leur la phrase dans laquelle Evelyn Hall résume le sentiment de Voltaire sur Helvetius : Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je défendrai jusqu'à la mort votre droit de le dire.
L'absurde hypothèse de Gonçalo Amaral, qui selon eux a empêché les gens de chercher MMC, a porté préjudice à une propagande (cherchez et vous trouverez, elle est vivante car rien n'indique qu'on lui ait fait du mal) qui concerne tout un chacun (sauf les MC).
Les MC veulent clairement faire taire GA, comme si c'était ou eux ou lui, ce faisant ils lui donnent trop d'importance. GA n'a fait que rassembler dans un livre ce qui avait filtré auparavant dans la presse auquel il a ajouté quelques traits vernaculaires tout en brossant son ego comme il pouvait. Les parents ont perdu leur enfant, le commissaire a perdu son enquête, les premiers ont le motif noble d'attirer l'attention de la planète sur une enfan à sauver, le second a le motif suspect de détourner l'attention de la planète d'une enfant morte.
La meilleure manière de damner le pion de GA serait de demander la réouverture de l’enquête en s’engageant à répondre aux fameuses 48 questions, participer à une reconstitution, et surtout s’intéresser à la piste de l’homme vu par les 9 Smiths, finalement le seul indice probant - enfant décrite très semblable à Madeleine - d’enlèvement.

Indignation (vertueuse)
C'est un euphémisme en regard de ce que Philip Roth appelle "the ecstasy of sanctimony”, plaisir hypocrite et fédérateur peut-être, impitoyable et dangereux certainement, non limité au Nouveau-monde où dans la presse, à la radio et à la télé, les enfoirés à la vertu majuscule donnaient à qui mieux mieux des leçons de morale, dans leur soif d'accuser, de censurer et de punir, tous possédés par cette frénésie calculée que Hawthorne... avait déjà stigmatisée à l'aube de notre pays comme "le génie de la persécution". On peut parler de "vandalisme moral".

Innocence
La présomption d'innocence est un droit absolu en démocratie. C'est à la police d'apporter une preuve de culpabilité, tâche parfois difficile si l'arguido, comme c'est son droit, refuse de répondre aux questions de la police, manifeste peu d'intérêt pour une reconstitution des faits, prétend donner le ton dès le premier jour dans l'enquête policière en rejetant le terme neutre de "disparition" tout en internationalisant, à travers un réseau familial, la notion plus dramatique et donc plus médiatique de "kidnapping", emploie au nez et à la barbe d'une police certes non dénuée défauts, des enquêteurs privés successifs, aux interférences parfois dérangeantes pour l'enquête officielle, dont les bilans se révéleront finalement nuls.
Stricto senso, les MC, suspects mais non inculpés, n'avaient pas à être mis hors de cause ou innocentés.
Dans son rapport, le procureur de la république, faisant référence à leurs protestations d'innocence réitérées, indique explicitement que les MC ont perdu une occasion de le prouver.
Nous croyons que le dommage principal a été causé aux arguidos MC, qui ont perdu l'occasion de prouver ce qu'ils défendent depuis qu'ils ont été mis en examen : leur innocence par rapport au dramatique événement...
Le public, qui suit cette affaire de loin, justifie sa croyance en l'innocence des MC avec l'argument suivant : ils n'arrêtent pas de se manifester pour qu'on n'oublie pas Madeleine. Mais – et c'est une élucubration qui fait frissonner – si, hypothèse purement théorique, ils étaient coupables et voulaient à tout prix et à jamais être considérés comme innocents, que feraient-ils précisément, compte tenu du fait qu'il leur est impossible de sortir de sitôt de la lorgnette médiatique ?
Le point de non-retour a été franchi.
Et il en sera ainsi tant que, morte ou vive, Madeleine ne sera pas retrouvée.

Interrogatoire
Comme le remarque notamment FP, dans l'interrogatoire au LC du 10.04.2008, chacun sait alors depuis longtemps ce que les autres ont dit et tente, nécessairement, d'organiser ses souvenirs en conformité avec les souvenirs des autres. En outre, avant l'interrogatoire ils ont pu prendre connaissance de leurs deux dépositions à la PJ, au discours indirect, non exempt de l'influence d'autrui et non seulement interprété mais condensé par l'interprète, et de ce que les autres ont dit. Ces interrogatoires toutefois ont l'immense avantage d'être au discours direct, dans la langue maternelle, et de relayer l’information de manière plus neutre, sinon objective.